Déchêts

Des actions qui comptent, si nous sommes des millions à les faire

"Mince, dans quelle poubelle va cet emballage?" Trier est nécessaire, mais le plus efficace reste de ne pas produire de déchêt, et d'éliminer les emballages. Quelques conseils dans cette rubrique.
icon-poubelle-recto

Comment, concrêtement, réduire ses déchêts?

Nos poubelles sont remplies pour plus de la moitié d’emballages alimentaires. Ceux-ci terminent à 90% dans les incinérateurs ou les centres d’enfouissement, après avoir été transportés par des bennes à gasoil – autant de facteurs de pollution atmosphérique et de réchauffement climatique. Nous sommes aussi toujours incités à jeter plutôt qu’à réparer. Par notre consommation, nous pouvons choisir un nouveau modèle de société !

  • Apprendre à consommer en vrac. Dans tous les magasins bio et dans la plupart des super et hyper marchés, il existe maintenant un rayon de produits en vrac. Ils sont moins chers que les produits emballés et impliquent également moins de déchets. Même chose avec les bouteilles en plastique, qui sont une véritable calamité. Optez pour des gourdes 100% inox.
    Découvrez de nombreux conseils sur internet ou dans des associations telles que ZeroWaste France ou Initiatives Environnement (VIE) afin de vous organiser. Vous verrez, ça devient un jeu de supprimer ces petits emballages qui nous empoisonnent !
  • Préférer les emballages cartons et en verres aux emballages plastiques. Le plastique est le déchet le moins recyclable, car il en existe de toutes sortes et que nous en traitons seulement une petite partie.
  • Cuisiner maison. Cela demande un peu de temps mais avec de l’organisation, de la bonne humeur et de la persévérance vous y arriverez ! Cela fera du bien à votre corps, à vos papilles et réduira considérablement le nombre de déchets de votre foyer ! Surtout si vous avez également la possibilité de composter.
  • Fabriquer ses produits ménagers et cosmétiques maisons ! Ludique, plus économique et durable, c’est une bonne pratique à adopter en famille ou entre amis.
  • Réparer un objet cassé ou lui redonner une autre vie. De plus en plus de citoyens et même de collectivités décident d’aider à réparer les objets cassés, ou à les récupérer. Vous trouverez dans de nombreux endroits de France des Repair Café ou des ressourceries. Une règle : Chaque achat en moins est un déchet en moins !
  • Apprendre à consommer moins avec la méthode BISOU.

S'engager pour des changements collectifs en matière de gestion des déchêts

S’engager dans sa vie familiale, mais aussi professionnelle, associative, scolaire permet de transmettre des gestes au plus grand nombre. En vous engageant, tout votre environnement changera naturellement, car l’heure est venu pour tous d’être responsable de ses actes ! Faites-le seul ou accompagné dans une association du réseau ZéroWaste France et pourquoi pas tenter le défi des familles Zéro Déchet. 

Mais l’action de chacun, fut-elle collective, trouve ses limites quand l’organisation publique ou commerciale ne donne pas les moyens de changer les infrastructures, que ce soit à la cantine, dans la ville, dans les magasins…  L’imposition d’emballages, l’obsolescence programmée, la société du « tout jetable » et du « tout plastique » sont possibles parce que la réglementation n’impose pas les contraintes nécessaires à une régulation efficace. Luttez contre ce phénomène et contre toutes les combines des industriels ! 

Pourquoi réduire nos déchets ?

Pour la qualité de l'air

Le plastique, c’est presque toujours du pétrole! Qui dit pétrole dit combustion. Les déchets non recyclés sont eux souvent incinérés. Les déchets sont devenus des marchandises qui parcourent la terre entière en camion, et pafois même en bateau pour être traités ou détruits ailleurs: tout cela développe la pollution athmosphérique.

Pour limiter le réchauffement climatique

Une stratégie favorable au climat sera une stratégie dans laquelle les matières circulent en boucle fermée dans l’économie, et où les fuites de matières dans les déchets résiduels seront minimisées. Faites le calcul : le recyclage d’une tonne d’emballages en plastique permet d’éviter seulement 500 kilogrammes de CO2eq, alors que la non-utilisation d’une tonne de plastique représente une économie de 3 tonnes de CO2eq, soit 6 fois plus d’émissions.

 

Ces actions participent d’une réponse aux problématiques décrites avec ces affiches:

Construisons un avenir désirable. Partagez ces infos avec vos amis !

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut