Transport de marchandises

Des actions qui comptent, si nous sommes des millions à les faire

Nous nous efforçons de réduire notre impact sur l'environnement au quotidien, mais oublions parfois de considérer la pollution passive, liée au transport des marchandises que l'on consomme.
icon-cargo

Les marchandises que nous consommons ont un impact sur l’environnement très variable selon leurs mode de productions et d’acheminement. 

Avec la globalisation, le transport de marchandises a explosé! Un saumon élevé en Norvège est susceptible de faire l’aller retour en Chine pour être conditionné avant de se retrouver dans nos assiettes. Un jean dont le coton vient d’Afrique du Sud va passer par la Chine, la Turquie et l’Italie avant d’arriver dans les magasins en France. Et avec le e-commerce, on a de plus en plus recours au transport aérien, encore plus lourd en pollution que le transport maritime ou routier.  Avec la livraison gratuite, on s’habitue à considérer que le transport ne coûte “rien”, alors qu’il pèse très lourd dans les émissions à effets de serre. Tandis que les flux continuent d’augmenter, la filière tarde à organiser sa transition. Si des efforts sont nécessaires dans le cadre de nouvelles réglementations, leur impact reste limité tant que les cargos, les avions et les camions marchent aux hydrocarbures.

Des alternatives sont à trouver du côté d’autres modalités de transport, mais aussi, d’une vigilance accrue de la part des citoyens et consommateurs que nous sommes. La priorité est de refonder entièrement notre façon de produire et consommer. Engageons des actions citoyennes pour changer les règles du jeu qui permettent aux acteurs du commerce international de profiter de conditions fiscales favorables (sur le kérosène notamment), sans supporter les externalités négatives (la pollution et ses méfaits), et créent une concurrence déloyale pour les acteurs éco-responsables . 

Pour les livraisons courtes distances, de plus en plus de sociétés proposent des services en vélo ou vélo cargo. Privilégions-les! Et pour nos déchêts, appliquons aussi le principe du traitement courte distance, c’est-à-dire in situ: rien de tel que le compostage individuel ou collectif!

Transport de marchandises longues distances

Infléchir le transport de marchandises: les enjeux

Pourquoi est-il important de stopper  la croissance effrénée du transport de marchandises et de réduire son impact environnemental? A la fois pour limiter le réchauffement climatique, contenir la pollution de l’air, et favoriser des productions locales et résilientes. 

Construisons un avenir désirable. Partagez ces infos avec vos amis !

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut