Janvier | Respirer

Ma Vie en 2030 - qualité de l'air
Ma Vie en 2030 - qualité de l'air
Ma Vie en 2030 - qualité de l'air

L'air que nous respirons devient irrespirable

Nous avons imaginé ce que sera notre vie quotidienne en 2030, si nous pousuivons sur notre trajectoire, et  que le port d’un appareil respiratoire devient vital.

Nous sommes en 2019, et 92% de la population mondiale vit dans des zones où la pollution de l’air est supérieure aux limites acceptables, selon l’OMS. La pollution de l’air est la troisième cause de mortalité, après l’alcool et le tabac. 500000 européens en meurent chaque année, 48000 en France, où 30 % de la population est atteinte d’une allergie respiratoire. Combien des enfants de notre commune? Nice est la pire des villes françaises pour la qualité de l’air, avec 67 jours par an d’un air jugé très médiocre: vous pouvez le vérifier tous les jours sur le site de l’AQICN et EAQI ci-dessous.

Nous sommes en 2019, et on trouve  20 000 modèles de « masques antipollution » sur Amazon. Les Japonais l’ont adopté depuis longtemps, et les Parisiens commencent à l’envisager. A quand sur la Côte d’Azur? Le souci, c’est que ces masques ne sont pas vraiment efficaces. Alors faudra-t-il s’implanter des filtres dans les narines, fabriqués en Inde? Ou trouver des solutions pour assurer une qualité de l’air adaptée à la vie humaine?

Les transports routiers bien sûr, mais aussi le secteur agricole avec l’ammoniac, les navires carburant au soufre, l’industrie, le traitement des déchets sont responsables de cette situation, et les axes d’amélioration sont identifiés. Alors, qu’est-ce qu’on fait?

Qu'est-ce qu'on peut faire?

Des gestes qui comptent, si nous sommes des millions à les faire

Dans les Alpes Maritimes comme dans la plupart des départements français,  le transport est la première source de pollution de l’air. Nice est la ville la plus polluée à l’année en France! C’est pourquoi modifier nos modes de transport est une priorité. Mais ce n’est pas tout: le choix de notre alimentation et la façon de gérer nos déchets ont également un impact fort sur la qualité de l’air alentour. 

Transports

Nos habitudes et moyens de transports ont un impact important sur la pollution de l’air et le réchauffement climatique. Voici quelques gestes à adopter et actions à entreprendre dès maintenant.

actions »

Déchêts

« Mince, dans quelle poubelle va cet emballage? » Trier est nécessaire, mais le plus efficace reste de ne pas produire de déchêt, et d’éliminer les emballages. Quelques conseils dans cette rubrique.

actions »

Alimentation

Achetez-vous chez les producteurs ou en grande surface? Plutôt industriel ou fait maison? Plutôt steak animal ou steak végétal? De nombreux choix s’offrent à nous, qui font une différence également importante pour le climat.

actions »

Construisons un avenir désirable. Partagez ces infos avec vos amis !

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut